Belle au bois dormant au cœur d’un dôme perché

Il était une fois, une princesse – un peu flipette – accompagnée de son charmant chevalier. Au détour d’un chemin mordoré par le sable et courtisé par quelques fleurs de campagne, ils découvrirent un étrange royaume. Ici, les feuilles et les arbres chantent et dansent au bon vouloir du vent. Était-ce de la magie ? Nul ne le saurait dire. Et nos deux protagonistes ne prêtèrent pas attention à ce troublant enchantement. Jusqu’à cette nuit. Tout avait commencé par une journée d’octobre, où le ciel versait quelques larmes et la nuit recouvrait paisiblement l’atmosphère. Ils étaient alors bien loin d’imaginer ce qu’ils allaient rencontrer dans ce dôme perché…

Le dôme perché

– “Nous voilà arrivés !” Je laisse ma curiosité faire quelques pas dans la nature environnante et musarde tranquillement. Je marche joyeusement, par-ci par-là, dans les feuilles mortes d’automne. Nous nous trouvons à Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), sur les causses du Quercy, entre Saint-Cirq-Lapopie et Cordes-sur-Ciel. Géraldine, la propriétaire du domaine Atmo’Sphère nous ouvre ses portes avec chaleur et bienveillance.

“Votre chambre pour la nuit.
Une cabane dans les arbres, vue sur les étoiles.”

Un vrai conte de fée ! Sauf qu’aujourd’hui, le rêve devient enfin réalité ! Un cocon tout confort en pleine nature qu’offre cette merveilleuse chambre transparente. Parfaite pour admirer la voie lactée avant de s’endormir. Nous allons dormir dans une habitation sphérique et contemporaine. Une nuit en immersion totale, surprenante et magique, loin de tout, en plein cœur de la forêt. Être dehors dedans.

Un petit paradis naturel où l’on savoure la rudesse de la forêt, la fraîcheur des nuits d’automne et la rosée des matinées, bien au chaud dans notre bulle. L’on regarde virevolter les feuilles qui tombent sur le dôme, bercés par une soudaine averse. Et, comme à chaque fois qu’il pleut et que je suis en forêt, je pense inévitablement à La Chanson de la pluie du dessin animé Bambi. Voilà, donc je l’ai eu dans la tête toute la nuit. Bastien ne connaissait pas (!). C’était très frustrant. (Seuls les fans de Disney comprendront.)

Avant d’aller dîner, avec Bastien nous nous employons à faire grimper la température de l’habitacle… On fait une flambée dans le poêle. C’est génial ! Ça chauffe en un rien de temps. Nous pouvons partir au resto sereinement.

L’aventure nocturne

C’est à notre retour que l’infortune va devoir se produire. L’atmosphère se pare d’un manteau sombre et courbe l’échine devant l’alizée. C’est certain, cette nuit il ne restera aucune trace de chaleur. L’air rosi nos joues, notre visage est croqué doucement par le froid, notre regard est rivé sur le ciel : voilà qu’il pleut. Mais aucun retour n’est possible, ensemble nous devons avancer. Nous devons y arriver.

Une aventure nocturne, des sensations fortes en pleine nature. Nous voilà investis d’une mission aussi dangereuse que périlleuse. Seuls des explorateurs intrépides trouveraient assez de courage pour l’entreprendre. “Mais pourquoi ils font ça, elle va nous le dire ou bien !?”

– Bon allez, je vais prendre ma douche.
– Attends, je viens avec toi.
– Wah comment t’as peur ! Hahaha.
– Naon ! Bien sûr que non.
– …
– Oui.

(Inutile de vous mettre qui parle, vous l’aurez deviné, qui flippe ici. – Pas de préjugés ! Y a un indice en intro.)

Donc, voici notre salle d’eau. Petite douche charmante, faite de matériaux naturels, principalement du bois.

Donc voilà, il pleuvait à verse et on devait descendre de notre petit nid douillet pour affronter les éléments naturels. Autant vous dire que j’en menais pas large. Bastien, lui, est descendu en boxer “je vais finir mouillé de toute façon.” Ok, warrior.

Une fois dans notre cabane de douche, je prête attention enfin à la jolie décoration scandinave aussi désuète que mignonne. Géraldine, notre hôte avait eu la délicatesse de nous offrir un “savon douceur”, un produit artisanal.

C’est au moment de se sécher qu’on a remarqué qu’on avait oublié nos serviettes (fournies) sur le lit. Ah, très bien. Heureusement, Géraldine avait vraiment pensé à tout : il y en avait deux petites déjà sur place. Merci mille fois ! Pour les toilettes sèches, pas de panique, elles sont juste à côté du dôme perché.

Le songe d’une nuit étoilée

Un spectacle céleste où le ciel se pare d’or. Blottis l’un contre l’autre au creux de notre lit moelleux, nous suspendons notre regard aux firmaments des cieux. L’averse s’est enfin calmée. Une accalmie qui nous offre un moment hors du temps, tous les deux, à contempler la myriade d’étoiles au-dessus de notre tête, pendant que le feu crépite gentiment.

Et plus nos yeux s’habituent à l’obscurité, plus les astres s’illuminent par millier ! C’est d’une beauté ensorcelante. “C’est magnifique ! On s’en rend jamais vraiment compte, dans la vie de tous les jours.” Cette nuit, nous avons le temps. Nous prenons le temps.

Nous luttons pour rester éveillés et admirer encore et encore ces petits points brillants. Mais doucement, nous nous endormons, hypnotisés par la poésie de l’instant…

La Princesse et la Grenouille

Ce matin, nous avons droit à une jolie éclaircie, des oiseaux trapézistes et des croissants. Le réveil hume bon le soleil timide et les matinées cocooning. Au petit-déjeuner, nous avons eu chacun un croissant et un pain au chocolat, un yaourt, du thé pour moi et un chocolat chaud pour Bastien. Le jus fait maison était extraordinaire à base d’oranges, de carottes et de gingembre. (Moi qui ne suis pas fan généralement de cette saveur, je me suis régalée !)

Après ce merveilleux petit-déjeuner, nous paressons consciencieusement. Je bouquine un guide de la région pendant que Bastien inspecte la terrasse.

L’histoire ne serait complète sans une apparition magique…. Nos affaires rangées, nos sacs dans la voiture, j’embrasse Bastien qui part se laver les dents. Lorsque je finis par le rejoindre, à la cabane de douche, plus de Bastien. Me fait-il une mauvaise blague ? Bon… je me lave les dents quand j’entends un énorme croassement ! Je sursaute et cherche d’où vient le cri. Je le découvre sous le chauffe-eau !

Abracadabra ! C’est une toute petite rainette ! Adorable. Voilà comment j’ai transformé Bastien en grenouille, d’un baiser magi… Ah, non il revient.

ATMO’SPHÈRE
Lieu-dit Les Grange 82140 Saint-Antonin-Noble-Val
06 29 54 60 69

Épinglez sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at ut venenatis, Donec odio eget